Linder à travers le temps

Un héritage familial de la création et du savoir-faire

Créée en 1904, Linder SA est toujours dirigée par la famille Linder. L'héritage de Célestin Linder, le savoir-faire et la qualité française se perpétue depuis 5 générations.

La création de Linder SA

Célestin Linder, technicien textile suisse, émigre en France en 1894 et est embauché en tant que directeur technique dans une usine de tissage à Violay, dans la Loire.
En 1904, il devient directeur de l'usine et la rachète, c'est ainsi que Linder SA est née.

L'innovation au coeur de la fabrication

Les ateliers s'agrandissent et les nouveaux métiers Jacquards permettent à Célestin Linder et son fils René d'agrandir leur collection.
Désormais, cinq métiers à tisser automatiques peuvent être conduits par un seul ouvrier.

La reconnaissance du savoir-faire

Linder SA est rapidement reconnue pour son savoir-faire en Europe, ce qui permet à Célestin Linder de créer d'autres sites de production, tout en enrichissant le parc machines déjà existant.
Il créa le premier métier à tisser de 240 cm de large, un premier pas vers l'entreprise d'innovations que nous connaissons aujourd'hui.

L'arrivée des fibres synthétiques

Les 30 Glorieuses signent l'essor des fibres synthétiques. Linder SA travaille donc avec cette nouvelle matière première pour ses produits textiles. La société connait un nouveau succès avec la marque Triomphe Rhodia, qui sonne le début de la décoration de la fenêtre.

Deux guerres mais une entreprise qui continue à produire

Pendant les deux Guerres Mondiales, Linder SA continue le tissage, malgré les pénuries de matières premières, l'arrêt de 40% du parc machines, la mobilisation, les coupures de courant et le Service du Travail Obligatoire.

Le marché de la décoration d'intérieur et la mondialisation

Dans les années 80, la décoration de la fenêtre est en pleine explosion et les marchés internationaux s'ouvrent à Linder SA grâce à l'arrivée des voiles polyester et le succès du Tergal Plein Jour. L'entreprise exporte ses produits dans le monde entier.
À la fin du XXe siècle, la mondialisation engendre la délocalisation des entreprises textiles. Linder SA tient à coeur de garder son savoir-faire et sa production en France, dans le respect de l'esprit familial insufflé par le créateur de l'entreprise.

La création de Linder SA

Célestin Linder, technicien textile suisse, émigre en France en 1894 et est embauché en tant que directeur technique dans une usine de tissage à Violay, dans la Loire.
En 1904, il devient directeur de l'usine et la rachète, c'est ainsi que Linder SA est née.

La reconnaissance du savoir-faire

Linder SA est rapidement reconnue pour son savoir-faire en Europe, ce qui permet à Célestin Linder de créer d'autres sites de production, tout en enrichissant le parc machines déjà existant.
Il créa le premier métier à tisser de 240 cm de large, un premier pas vers l'entreprise d'innovations que nous connaissons aujourd'hui.

Deux guerres mais une entreprise qui continue à produire

Pendant les deux Guerres Mondiales, Linder SA continue le tissage, malgré les pénuries de matières premières, l'arrêt de 40% du parc machines, la mobilisation, les coupures de courant et le Service du Travail Obligatoire.

L'innovation au coeur de la fabrication

Les ateliers s'agrandissent et les nouveaux métiers Jacquards permettent à Célestin Linder et son fils René d'agrandir leur collection.
Désormais, cinq métiers à tisser automatiques peuvent être conduits par un seul ouvrier.

L'arrivée des fibres synthétiques

Les 30 Glorieuses signent l'essor des fibres synthétiques. Linder SA travaille donc avec cette nouvelle matière première pour ses produits textiles. La société connait un nouveau succès avec la marque Triomphe Rhodia, qui sonne le début de la décoration de la fenêtre.

Le marché de la décoration d'intérieur et la mondialisation

Dans les années 80, la décoration de la fenêtre est en pleine explosion et les marchés internationaux s'ouvrent à Linder SA grâce à l'arrivée des voiles polyester et le succès du Tergal Plein Jour. L'entreprise exporte ses produits dans le monde entier.
À la fin du XXe siècle, la mondialisation engendre la délocalisation des entreprises textiles. Linder SA tient à coeur de garder son savoir-faire et sa production en France, dans le respect de l'esprit familial insufflé par le créateur de l'entreprise.

Nous utilisons des cookies pour fournir et améliorer nos services. En navigant sur notre site, vous acceptez leur utilisation.