Reportage : les fils de coton et de laine upcyclés chez Linder

Depuis quelques années, Linder Tisseur Créateur utilise des fils issus de chutes de tissus recyclés « par le haut », ce qu’on appelle l’upcycling ou le surcyclage. Cette technique de recyclage consiste à récupérer des matières premières, ici du tissu, pour les réutiliser en leur donnant une nouvelle vie et en les revalorisant, sans passer par des processus industriels chimiques de recyclage.

Crédit photo : Filature Astro SRL - Vigliano Biellese - Italie

Comment obtenir des fils upcyclés ?

Afin d’obtenir des fils de coton et laine upcyclés, ou surcyclés, les déchets textiles déjà teints, comme des chutes de t-shirts, sont récupérés puis ensuite triés par couleur.

Pour en extraire la fibre, ces chutes sont grattées afin de retrouver un aspect de fibre. Suite à cette étape, le mélange des fibres est fait pour obtenir la couleur finale. Par exemple, pour avoir un brun, des fibres bleues, jaunes, rouges et noires sont mélangées jusqu’à l’obtention d’une couleur uniforme.

Ces fibres upcyclés mélangées, reprennent ensuite le chemin classique de fabrication des fils : filage puis retordage si besoin.

Parmi de nombreux avantages, les fils upcyclés permettent notamment une traçabilité de la matière première et une totale transparence de la ligne de production pour une fabrication éco-responsable de vos rideaux, voilages, coussins, plaids, etc.

Les avantages des fils upcyclés

Les fils upcyclés ont 98% moins d’impact sur l’environnement que les fils avec une matière première neuve : le procédé d’extraction de la fibre est mécanique, non chimique et sans utilisation d’eau. C’est un vrai cercle vertueux écologique qui s’inscrit dans la démarche éco-responsable de Linder Tisseur Créateur pour la fabrication de ses textiles.

Crédit photo : Filature Astro SRL - Vigliano Biellese - Italie

Nous utilisons des cookies pour fournir et améliorer nos services. En navigant sur notre site, vous acceptez leur utilisation.